Ajouter un commentaire

Portrait de Gilles Provost
déc 14, 2020 - 14:42

Votre document d’information explique comment le Canada entrepose ses "déchets de faible activité à longue durée de vie".
Ces propos sont absurdes car un déchet de faible activité est PAR DÉFINITION un déchet radioactif qui contient très peu de radionucléides à longue durée de vie.

En vertu de la nouvelle définition canadienne adoptée le 18 juin dernier par la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CSST), un déchet radioactif peut être dit de faible activité à DEUX CONDITIONS:
a) il doit contenir très peu de radionucléides à longue durée de vie
b) il doit être permis de l'éliminer dans un site près de la surface.

Oui, vous avez bien lu : Il n’est plus nécessaire que sa radioactivité soit faible et qu’on puisse, par exemple, le manipuler à main nue.

Cette nouvelle définition figure à l’article 7.1 du REGDOC 2.11.1 que les commissaires ont adopté à leur réunion du 18 juin et le secrétariat de la CSST m’a fait parvenir leur procès-verbal le 21 septembre. Le secrétariat ma aussi assuré que la version officielle de ce règlement serait publiée « dans les plus brefs délais ». Nous arrivons à Noël et cela n’a toujours pas été fait.

  • Like this comment 0
  • Dislike this comment 1