Contenu de la page principale

Centre d’énergie verte et plan directeur de développement du port de Belledune

Projet : Centre d’énergie verte et plan directeur de développement du port de Belledune 

Région : Nouveau-Brunswick

Incidence :

  • Faire du port un centre d’énergie verte pour l’expansion industrielle et la création de nouveaux emplois au cours de la prochaine décennie.

État d’avancement :

  • Le projet est presque achevé 

Date d’achèvement prévue : 31 mai 2022

L’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) met en œuvre l’Initiative canadienne de transition pour l’industrie du charbon (ICTC) au Nouveau-Brunswick. L’Agence octroie 1,7 million de dollars au port de Belledune.

Aperçu du projet

comunities title

La centrale au charbon à Belledune au Nouveau-Brunswick emploie 125 personnes. Le port de Belledune, un atout majeur pour le transport dans cette région, risque d’être le plus touché par l’arrêt progressif de la production à partir de charbon. La transition peut entraîner des pertes d’emplois au port, car le charbon importé pour la centrale représente une part importante des recettes portuaires.

Objectifs

Dans le cadre de l’Initiative canadienne de transition pour l’industrie du charbon, l’APECA a octroyé 1,7 million de dollars au port de Belledune pour la réalisation d’une série d’études approfondies visant à produire un plan directeur de développement permettant au port de se préparer à l’élimination progressive du charbon et d’élargir la portée de ses services et sa clientèle, dans le but d’obtenir une clientèle plus diversifiée et de faire transiter de plus gros volumes de marchandises. Ce projet renforcera la capacité du port à exploiter de nouvelles possibilités de croissance et à créer des occasions d’emploi, minimisant ainsi l’impact de l’abandon progressif de l’électricité produite à partir du charbon. 

Résultats attendus

Ce projet soutient l’emploi dans toute la région en favorisant le positionnement du port comme centre d’énergie verte pour les futures expansions industrielles, créant ainsi de nouveaux emplois durables pour les dix prochaines années.